Qu'es-ce que la Maladie de Charcot ?

La Sclérose Latérale Amyotrophique est une maladie neurologique découverte par le neurologue Jean-Martin Charcot (1825-1893).

Elle est caractérisée par la dégénérescence progressive et rapide des cellules nerveuses commandant les muscles volontaires.

Celle-ci est la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer.

 

Aucun traitement connu

En France 1 nouveau cas toutes les 6 heures, deux patients décèdent chaque jour. Et, à aujourd’hui, il est recensé environ 8000 cas.


Connu depuis 150 ans, le traitement de cette maladie mortelle reste palliatif.

AIDONS LES CHERCHEURS A AVANCER ET A TROUVER DES SOLUTIONS !

La SLA n'est plus une maladie orpheline

Il y a un peu plus de 150 ans, le Docteur Jean-Baptiste Charcot, fondateur de la neurologie moderne décrivait la maladie de Charcot comme la maladie la plus cruelle par l’Organisation mondiale de la Santé.

Avec environ 8 000 patients en France, la SLA est la maladie rare la plus fréquente. 

Pour que l’espoir demeure, l’ARSLA (Association de Recherche sur la Maladie de Charcot/SLA) se mobilise depuis 1985. Plus de 30 ans de combats multiples ayant permis de faire reconnaître les urgences liées à cette maladie évolutive dans l’accompagnement des malades et de faire avancer la recherche.

Nos action , jusqu’aujourd’hui :

  • Soutient de plus de 200 projets de recherche, à hauteur de 7 millions d’€uros
  • Lancement du protocole PULSE, en partenariat avec le CHU de Lille
  • Accompagnement de plus de 3200 malades et de leurs proches aux quotidiens. Mise en place d’une ligne d’écoute. D’un groupe de paroles pour les aidants. Assistance sociale et juridique. Mise à disposition gracieuse d’aides techniques. 

Tout ceci n’aurait pas été possible sans le soutien de nos fidèles donateurs et organisateurs d’événements.

Le week-end « Tous ensemble contre la maladie de Charcot » de Lohéac est devenu un rendez-vous incontournable qui permet se sensibiliser, d’informer et de collecter des fonds tout en se faisant plaisir.

Christine Tabuenca
Directrice générale de l’ARSLA